LE CAPITAINE-GÉNÉRAL BIENTÔT À LA CPI Le dilemme cornélien d’IBK

sanogaulle 1Ça y est ou presque ! L’ex-putschiste Amadou Haya Sanogo comparaitra devant la Cour Pénale Internationale. Toutes les pièces du puzzle sont désormais en place. Une perspective qui, par ailleurs, est susceptible de profiter au mieux au président IBK mais à un prix…

BRÈVES ET CONFIDENCES DU SPHINX

Surpris dans une chambre d’hôtel à Siby avec la femme d’autrui, le DAF d’un ministère de souveraineté sauvagement battu par le mari cocu

PROCES DE KARIM WADE Le 23 mars, ça passe ou ça casse !

kARIM ET WADE15 mois d’enquêtes et 7 mois de procès pour enrichissement illicite présumé, il en a fallu du temps, mais aussi du souffle aux deux parties qui n’ont cessé de s’empoigner pendant tout ce temps. Le verdict du tribunal est attendu le 23 mars prochain après la fin des plaidoiries le 19 février, pour ce procès débuté le 31 juillet 2013. Le Procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite a requis sept ans de prison ferme et 250 milliards FCFA d’amende. Ce qui a rendu Wade-père quasiment fou et des femmes qui soutiennent Karim menacent d’occuper les lieux ce jour-là. D’autres, comme le mouvement « Y’en a marre » refusent de défendre Karim Wade.

UN ANCIEN CHEF D’ETAT SENEGALAIS EN CACHE UN AUTRE Pendant que Wade descend dans les caniveaux, Diouf collectionne les honneurs à travers le monde

le360_fw_andre_azoulay_et_abdou_diouf_ex_president_du_senegal_et_ex_sg_de_la_francophonie_-1_0En traitant le président Macky Sall d’anthropophage et de descendant d’esclave, Abdoulaye Wade est descendu trop bas dans les caniveaux, pendant que l’autre ancien chef d’Etat du Sénégal, Abdou Diouf, collectionne les honneurs.